rss A+ A- print

24 novembre 2017  Le top 5 des pertes de chaleur

  • L’isolation fait partie intégration des stratégies à envisager pour réduire la perte de consommation en énergie lorsque l’on chauffe son habitation. Et c’est d’autant plus important que durant les mois d’hiver, un bâtiment mal isolé peut devenir très froid. Force est de constater qu’il existe encore trop de bâtiment, notamment dans les logements résidentiels où des efforts sont à effectuer pour limiter les pertes de chaleur.

    Découvrez le top 5 des déperditions de chaleurs

    • 5. Le sol, 8 % des pertes de chaleur. S’il est de mieux en mieux traité pour les constructions les plus récentes, celui des maisons anciennes l’est déjà moins. Ce qui engendre une certaine sensation d’inconfort.
    • 4. 9% les murs. Globalement, ils sont mal isolés sur les maisons anciennes.
    • 3. 26 %, les vitrages. encore trop de vieille fenêtre sont présentes alors que de nombreux progrès ont été effectués dans ce secteur.
    • 2. Le toit. Il représente près d’un quart de la chaleur perdue. 22 % exactement. Une large surface de contact entre l’intérieur et l’extérieur et son exposition au vent en sont les principales causes. Il est impératif d’améliorer l’isolation du dernier plafond, des sous-pentes et des combles. Sans compter les fuites d’air entre les tuiles ou au niveau des jonctions de la charpente avec le mur.
    • 1. Les fuites d’air et le renouvellement de l’air. Champions incontestés de la perte de chaleur. Cela représente plus du tiers des déperditions. Ou se trouvent ces fuites ? Dans les cheminés ou les serrures, par exemple

    Un outil de calcul pour pointer les causes des pertes de chaleur

    Lorsque qu'on veut connaître la performance énergétique réel d'un bâtiment – et constater, par exemple, l'économie d'énergie réalisée grâce à un changement de fenêtres ou pour détecter des anomalies de consommation – il est nécessaire de tenir compte des conditions météorologique.

    17_034-illus1.jpg

    Les services cantonaux de l'énergie mettent à disposition du public ConsoBat, un calculateur en ligne gratuit qui permet de suivre – au fil des semaines, des mois, des saisons ou des années – la consommation énergétique d'un bâtiment, en selon les conditions climatiques locales qui influencent ses besoins de chauffage.

    ConsoBat permet d'estimer la performance énergétique d'un bâtiment indépendamment du climat et de visualiser sur un graphique l’évolution de cette consommation lorsque le froid s’accentue. L’utilisateur peut ainsi détecter les problèmes de chauffage de son habitation.

    Contactez-nous gratuitement au 0800 CLIMAT (0800 25 46 28) pour obtenir davantage d’information et de conseils sur cette gamme.


    Lien complémentaire :

  • 15.12.2017

    Ne pas chauffer inutilement sa résidence secondaire

  • 8 décembre 2017

    Quelle climatisation en 2018 ?

  • 04.12.2017

    Le ressenti de la chaleur dans un couple

  • 24 novembre 2017

    Le top 5 des pertes de chaleur